Nøne Futbol Club

rue eterlet
f-77500 chelles
t +33 (0)1 64 72 65 70 leseglises@chelles.fr

 

Le centre d'art accueille les publics du lundi au dimanche.
– du lundi au vendredi : scolaires, individuels et groupes sur RDV.
– du vendredi au dimanche de 14h à 17h : visites libres.
Accès gratuit.


 

Facebook

Thu Van Tran - MéPIC - Basse-Normandie

Du 28 juin au 27 octobre 2013

 

Invité par le Musée éclaté de la presqu’île de Caen (MéPIC), le centre d’art contemporain de la Ville de Chelles, les églises, a proposé une intervention de Thu Van Tran. L’artiste installera son œuvre à Saint-Aubin d’Arquenay, à la croisée des Chemins de Beuville et de Beauvais.


Thu Van Tran

 

L’artiste Thu Van Tran s’intéresse à l’ambiguïté de toutes formes pures (héritage minimal, blancheur morale, fascination pour l’entité immaculée...). Souillure et parasitage sont pour l’artiste des états de faits structurants, à l’image d’une dualité affective dont la source est l’histoire coloniale qui lie son pays d’origine le Vietnam et son pays d’accueil.

Le dispositif que l'artiste met en place pour le MéPIC est une expérimentation qui allie travail sur l'apparition et l'effacement. Thu Van Tran présente, non pas une image finie, mais une image dans son processus de formation, et développe une réflexion sur la mémoire et l’enregistrement du réel, par empreinte directe. Dans le conteneur à ciel ouvert, l’artiste dispose sur le sol des grands formats de papier photosensible dont la chimie réagit à la lumière du jour. Elle y dispose des matériaux provenant de son atelier, chutes ou rejets d'oeuvres antérieures, ainsi que des fragments glanés dans la nature environnante, résidus de mer, morceaux de bois exotiques provenant du port de Caen - symptomatiques d'une histoire des exploitations coloniales. L'oeuvre intitulée « Rejet » révèle ainsi les formes qui ne sont pas destinées au regard, les ratés ou refoulés de l'Histoire, grâce à un processus d'enregistrement par insolation.

 

 

Le MéPIC

 

Volet contemporain du festival Normandie Impressionniste, le MéPIC propose à quinze artistes de créer une œuvre d’art en résonance avec le thème de l’eau dans l’impressionnisme. Chaque artiste est invité sur proposition d’une institution culturelle de Basse-Normandie, de Haute-Normandie et d’Île-de-France.

Le MéPIC se déploie sur quinze communes de l’agglomération caennaise. Quinze pavillons, matérialisés par un ou deux conteneurs, sont installés sur ce grand territoire et parrainés par une classe de CM1/ CM2.

 

 

À voir...

 

Parmi les quinze artistes invités dans le cadre du MéPIC, Nathalie Brevet et Hughes Rochette, exposés au centre d'art de Chelles en 2005 ([A] venir), présentent leur travail à Hérouville Saint-Clair sur une proposition du Point du jour (Cherbourg).


Informations pratiques :


Musée éclaté de la presqu’île de Caen
exposition multi-sites du 28 juin au 27 octobre 2013


Horaires
du 28 juin au 1er septembre

— du mercredi au dimanche de 13h à 19h
Du 2 septembre au 27 octobre

— mercredi, samedi, dimanche de 13h à 18h
entrée libre

vernissage

jeudi 27 juin 2013

 

Pour plus d'information, téléchargez le dossier de presse disponible sur cette page ou consultez le site www.mepic.fr.

 


Le MéPIC est un projet culturel élaboré par le Laboratoire de l’art et de l’eau, unité de recherche de l’école supérieure d’arts & médias de Caen/Cherbourg.

 

 

Télécharger : dp_mepic_juillet_2013_web.pdf