Nøne Futbol Club

rue eterlet
f-77500 chelles
t +33 (0)1 64 72 65 70 leseglises@chelles.fr

 

Le centre d'art accueille les publics du lundi au dimanche.
– du lundi au vendredi : scolaires, individuels et groupes sur RDV.
– du vendredi au dimanche de 14h à 17h : visites libres.
Accès gratuit.


 

Facebook

Raphaël Grisey
Coopérative

Du 14 décembre 2008 au 15 mars 2009

 

Travaillant entre Paris et Berlin, les installations, photographies, textes et films de Raphaël Grisey questionnent les pratiques documentaires. S’intéressant à l’héritage des idéologies utopistes, Raphaël Grisey attire notre attention sur les traces qu’elles ont pu laisser dans l’espace public et la vie quotidienne. Associant des récits d’expériences personnelles à des plans silencieux mais éloquents, il y décèle les signes d’histoires collectives, de pouvoirs politiques et économiques. Son écriture filmique s’affranchit du reportage puisqu’elle offre un temps aux gestes, aux paroles, aux espaces, dans une réelle approche plastique.


Son nouveau projet présenté aux églises fait référence à une coopérative agricole fondée au Mali en 1976 par des émigrés africains, résidant en France et héritiers de l’esprit de 1968. Ce village, Somankidi-Coura, se situe aux bords du fleuve Sénégal. Implanté grâce à la construction d’un système d’irrigation, il compte désormais plus de 300 habitants et représente un modèle pour le travail de la terre dans cette région en proie aux sècheresses.


L’exposition se compose de deux dispositifs vidéo. Le premier prend la forme d’une projection synchronisée, réalisée par Raphaël Grisey autour de la coopérative. Espaces, individus et archives photographiques révèlent le quotidien et les modes de production de la communauté en regard des volontés initiales. Le second dispositif diffuse une vidéo tournée par Bouba Touré, membre fondateur de Somankidi-Coura, puis confiée à Raphaël Grisey pour son montage et sa diffusion. La caméra de Bouba Touré balaye les murs de son logement parisien recouverts d’affiches et de souvenirs. Face à ces images, son récit, scandé à la première personne, mêle sur un ton incantatoire les histoires de sa vie et de son projet à un discours militant.

 

Coopérative offre ainsi la possibilité d’un retour réflexif sur cette expérience : comment les initiateurs la perçoivent-ils aux vues de la situation actuelle ? Par ce biais, Raphaël Grisey élargit le champ de réflexion aux conséquences du post-colonialisme et de l’immigration, qu’il s’agisse du pays d’accueil ou d’origine. Le phénomène migratoire peut en effet être perçu, selon ses propos, « comme un phénomène de créolisation et d’échange ». Coopérative se réfère plus largement au mode de collaboration présent dans la pratique artistique de Raphaël Grisey et trouve ici un écho dans sa coopération avec Bouba Touré. Se distinguant d’un simple mouvement d’appropriation ou de citation, cette proposition relève des notions d’accueil et de partage d’un espace d’expression.

 

 

À consulter : site de l'artiste

Télécharger : Raphaël Grisey_Dossier de presse

Télécharger : Raphaël Grisey_Glossaire

Télécharger : Raphael Grisey_Pascal Beausse_Interview

Télécharger : Raphael Grisey_Ines Schaber

Télécharger : Presse-2008-12-10_LA MARNE_La Coopérative de Raphaël Grisey

Télécharger : Presse-2008-12-17_LA MARNE_17-12-08_Le Mali vu par Raphaël Grisey.pdf