Nøne Futbol Club

rue eterlet
f-77500 chelles
t +33 (0)1 64 72 65 70 leseglises@chelles.fr

 

Le centre d'art accueille les publics du lundi au dimanche.
– du lundi au vendredi : scolaires, individuels et groupes sur RDV.
– du vendredi au dimanche de 14h à 17h : visites libres.
Accès gratuit.


 

Facebook

Nathalie Brevet_Hughes Rochette
[A] venir

Du 1er octobre au 28 novembre 2005

Dimensions paysagères, sociologiques et plastiques sont tour à tour mises en jeu dans la constitution du langage de Nathalie Brevet et Hughes Rochette. Leur démarche questionne les espaces urbains en utilisant les signes qu’ils génèrent à travers l’affichage, l’architecture, l’urbanisme. Ils pourraient ainsi être considérés comme des arpenteurs de la ville, des géographes du paysage, des géomètres spécialisés en une sorte de tectonique des images. Ils travaillent sur la perception d’un environnement modifiée par le déplacement qui s’y produit.


Par un sas limitant l’entrée de la lumière du jour, le visiteur pénètre au sein des églises et découvre un espace inondé. L’eau recouvre le sol. Une passerelle en caillebotis permet au visiteur de circuler dans l’espace. Le parcours l’amène à proximité d’une structure en aluminium sur laquelle sont fixés 16 tubes fluo qui seuls éclairent l’intérieur. Dénudée et abstraite, cette pièce intitulée [A] venir est réalisée à partir de matériaux utilisés pour la construction de panneaux publicitaires. Aucune image n’obstrue la lumière qui se diffuse librement dans l’espace contribuant ainsi à réfléchir l’image du lieu sur l’eau.


L’installation est également visible de l’extérieur : [A] l’œil est une pièce qui se compose de plusieurs œilletons disposés à différentes hauteurs sur les plaques de bois occultant les baies. Le visiteur peut y accéder par un échafaudage de chantier et deviner de jour comme de nuit l’intérieur du bâtiment.


Une autre pièce, visible dans le Musée Alfred Bonno situé à proximité, poursuit l’intervention menée dans les églises. [A] créditer propose l’image d’une absence d’image, dont le contenu devient celui délimité par le cadre d’un panneau publicitaire vide, mettant en exergue la présence d’un paysage urbain. Encollée sur une feuille de plexiglas, éclairée par un projecteur, cette image est également laissée à disposition du public sous forme d’affiches.


Autant d’interventions qui questionnent le regard et qui cherchent à rendre visible à travers un parcours un espace à venir, laissant place à l’événement, à l’imprévu, au possible.



Site des artistes :  www.nathaliehughes.com

Télécharger : Nathalie Brevet_Hughes Rochette_Dossier de presse

Télécharger : Nathalie Brevet_Hughes Rochette_Glossaire